Réhabilitation de canalisations sans tranchée

La présence de racines envahissantes, les problèmes d’étanchéité ou de tassement sont des signes de vieillissement des canalisations. L’état des réseaux souterrains est souvent imperceptible pour la majorité du public. Alors que chaque automobiliste est, pratiquement chaque jour, témoin de la dégradation du réseau routier, le vieillissement des canalisations et regards enfouis est invisible à l’œil nu. Rares sont les occasions de se rendre compte du mauvais état des réseaux en surface. Généralement, il devient manifeste quand de fortes pluies provoquent des inondations, des glissements de terrain ou des affaissements du sol. Dans de nombreuses villes et communes allemandes, des responsables luttent avec succès contre le vieillissement des réseaux. En effet, depuis une cinquantaine d’années, il existe des méthodes intelligentes et très peu invasives pour assurer la maintenance des canalisations et regards sans impact sur l’infrastructure en surface. 

 

La défectuosité des canalisations contribue à la dégradation des revêtements des routes, avec l’impact sur la sécurité routière qui en résulte.

Les fuites dans les systèmes de canalisations peuvent avoir pour effet de polluer les sols, voire la nappe phréatique dans le cas de canalisations d’eaux usées.

Les infiltrations souterraines dans les canalisations sont elles aussi lourdes de conséquences. La pénétration d’eau de la nappe phréatique ou de couches aquifères dans des canalisations augmente le volume global d’eaux usées à traiter. Les eaux usées se trouvant diluées, le degré de purification des stations de retraitement s’en voit lui aussi diminué, avec pour résultat une augmentation des coûts pour le grand public.

 

Rentabilité

La réhabilitation sans tranchée est nettement plus économique que les méthodes avec perçage du sol. En effet, l’installation d’une gaine en fibres imprégnées de résine dans une canalisation existante requiert comparativement moins de main d’œuvre, exige moins de travaux de déviation des eaux usées durant la phase de construction et ne génère aucun coût pour la réhabilitation des revêtements des routes.

 

Tranquillité

Les travaux de réhabilitation s’effectuent généralement depuis les regards, pratiquement comme des travaux d’entretien courant. Durant les travaux de réhabilitation sans tranchée, la vie en surface suit son cours pratiquement sans impact, une bonne nouvelle pour les personnes habituées à faire la navette entre leur domicile et leur lieu de travail, les entrepreneurs et les responsables de l’assainissement dans les communes.

 

Sécurité

Grâce aux méthodes de réfection modernes, il est désormais possible d’aménager des réseaux de canalisations et de regards sans raccords et ce, sur de longues distances. Ces techniques garantissent l’étanchéité des réseaux sur la durée et les protègent contre les racines envahissantes.

 

Rapidité

Selon les conditions environnantes, les travaux de réhabilitation sans tranchée peuvent parfois être achevés en l’espace d’une journée. La technique s’avère donc idéale pour les travaux ponctuels sans dégradations dans les rues, les zones piétonnes ou les parcs.

 

Écologie

Les méthodes de réhabilitation sans tranchée comptent parmi les techniques de terrassement les moins génératrices de CO2. Elles permettent d’économiser environ 80 à 85 % des émissions par rapport aux méthodes avec tranchée, les travaux d’excavation, l’utilisation d’engins et les transports étant réduits à leur portion congrue.

 

Flexibilité

Grâce aux méthodes de réhabilitation modernes, il est également possible d’opérer sur des systèmes de canalisations inaccessibles avec des méthodes conventionnelles, par exemple sous des cours d’eau, sous des bâtiments ou dans des sites naturels protégés. De plus, le procédé sans tranchée peut être utilisé dans des conditions difficiles telles que des courbes ou des écarts de hauteur. Outre le chemisage continu, il existe d’autres méthodes de réfection pour les canalisations grand format, spéciales ou ovoïdes.

 

Longévité

Les techniques de réhabilitation sans tranchée ont fait leurs preuves en Allemagne depuis plus de 30 ans, voire depuis plus d’un demi-siècle à l’échelle européenne. Les travaux de réfection effectués selon les méthodes modernes sont généralement amortis sur une période de 50 ans, sachant que la durée d’exploitation technique des gaines est nettement supérieure.

 

Une méthode éprouvée

Dans le monde des entreprises de terrassement, la réhabilitation des réseaux d’assainissement est depuis longtemps devenue une activité à part entière. Un nombre sans cesse croissant de réseaux de canalisations et de regards sont entretenus à l’aide de méthodes modernes. Des bureaux d’études, des entreprises exécutantes et des laboratoires de contrôle expérimentés sont à la disposition des exploitants de réseaux et des acteurs communaux sur tout le territoire pour les assister au mieux.

 

Durabilité

Les résines utilisées pour les travaux de réhabilitation sont des composés hydrocarbonés sans chlore (non halogénéisés). Une fois les gaines totalement durcies, aucune réaction avec l’environnement n’est à craindre. Néanmoins, des contrôles en laboratoire sont systématiquement programmés dans le cadre de projets de réhabilitation de ce type. Grâce à la tenue exceptionnelle des gaines sur la durée, la question du recyclage devient elle aussi secondaire. À noter toutefois que les gaines peuvent être recyclées sans problème par des procédés thermiques. Le pouvoir calorifique des résines utilisées est équivalent à celui du pétrole brut.

 

Le gainage est une méthode courante pour la réhabilitation de canalisations sans tranchée. Une gaine en fibres de verre ou en matière plastique imbibée de résine synthétique (gaine ou chemise) est alors mise en place dans la canalisation, puis polymérisée thermiquement ou par rayons UV pour devenir un nouveau « tuyau dans le tuyau ». Le domaine d'utilisation s'étend des canalisations de transport aux conduites forcées (eau potable, gaz et eaux usées) et à une plage de dimensions de conduite de DN 100 - 2 500 mm.

Préparation

Déviation des flux et des écoulements dans la zone à réparer à l’aide de ballons obturateurs, par exemple

Curage

Curage et contrôle des anciennes canalisations par des robots spéciaux

Travaux de fraisage avec robot

Suppression d’obstacles tels que des racines envahissantes

Installation

Installation depuis un regard, puis polymérisation par la chaleur ou par rayons UV, par exemple

Finition

Raccordement au réseau et contrôle en laboratoire d’échantillons prélevés sur le chantier

Option : réhabilitation de canalisations de raccordement et de regards

Dans le domaine de la réhabilitation de canalisations sans tranchée de systèmes d'eaux usées, la méthode des gaines avec polymérisation aux UV s'est avérée être la variante de réhabilitation la plus sûre, la plus rapide et la moins chère.

Depuis le début des années 90, le groupe Brandenburger travaille avec la technique de polymérisation aux UV et les fibres de verre comme matériau de renforcement et support. Aussi bien la technique de polymérisation aux UV que la qualité des matériaux utilisés ont été perfectionnées en permanence dans notre entreprise. Nos produits de gaines sont fabriqués à partir de supports dont les propriétés chimiques et mécaniques répondent aux exigences les plus élevées.

Depuis de nombreuses années, la gaine PRV démontre une parfaite fiabilité. Aujourd'hui, Brandenburger a optimisé tous ses composants. La nouvelle génération de gaine obtenue, la gaine PRV photopolymérisable BB2.5, se montre particulièrement convaincante par sa transparence accrue et les améliorations apportées à la protection extérieure. Même les parois très épaisses peuvent à présent être polymérisées plus rapidement. La sécurité a en outre été maximisée et la manipulation sur chantier simplifiée.

 

Avantages de la réhabilitation économique et écologique de canalisations par gaines polymérisables aux UV :

-          Exécution rapide des travaux (aucune tranchée) 

-          Moindres nuisances pour les riverains 

-          Faible perturbation du trafic grâce à un besoin minimal d’espace pour la réalisation du chantier 

-          Mise en service immédiate de la canalisation après réhabilitation 

-          Contrôle du produit par caméra avant polymérisation finale 

-          Impact minimal sur la capacité d’écoulement de la canalisation 

 

Pour plus d’informations, cliquez ici : chantiers clients.

Avez-vous des questions techniques ?

Appelez-nous! Notre équipe et à votre disposition pour répondre à toute vos questions !